DIANA FARAG

TITRE D’EMPLOI

Infimière clinicienne en neurologie

CE QU’ELLE AIME DE SON TRAVAIL

Ce que j’aime dans mon travail, c’est d’avoir la chance de voir l’état clinique de mon patient évoluer : de passer à être alité sur un lit d’hôpital à marcher dans les corridors du CHUM. Pour que ça soit réaliste, il faut travailler en étroite collaboration avec l’équipe multidisciplinaire. Quoi de mieux que de côtoyer quotidiennement une équipe aussi formidable! J’adore aussi le fait de pouvoir élargir mes connaissances en découvrant de nouvelles spécialités.

HISTORIQUE

J’ai obtenu mon BAC à l’Université de Montréal en Sciences infirmières et j’ai débuté ma carrière à l’Hôtel-Dieu sur l’unité de cardiologie. En 2017, j’ai eu la chance d’être transférée au CHUM en neurochirurgie.

FORCES

On me surnomme souvent « la petite boule d’énergie » puisque je suis une personne dynamique et souriante. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir une écoute attentive envers mes patients et leur famille. J’ai également une grande curiosité scientifique. Cela me permet d’élargir mes connaissances professionnelles.

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHUM

Parce qu’ici je me sens bien entourée. Travailler dans un milieu universitaire, hypermoderne me permet d’accomplir de nouveaux défis. Le CHUM est facile d’accès et offre plusieurs avantages aux employés. C’est propre, c’est grand et c’est nouveau!

DÉPASSEMENT DE SOI

J’aime participer à des activités qui permettent le développement de la pratique. Par exemple, j’ai fait du tutorat à l’UdeM où j’ai pu transmettre mon savoir en Sciences infirmières. Je me lance aussi des petits défis en allant sur d’autres départements à l’hôpital, tel que l’unité des Grands Brulés.

Devenir infirmière clinicienne en neurologie au CHUM vous intéresse?

Découvrez l'envers du décor