gabrielle-germain_mobile-765×825

Gabrielle Germain

TITRE D’EMPLOI

Travailleuse sociale
Pneumologie

CE QUE VOUS AIMEZ DE VOTRE TRAVAIL

Ce que j’aime avant tout de mon travail c’est vraiment le contact humain. Je me sens privilégiée de pouvoir accompagner les patients et leurs proches dans des étapes aussi significatives de leur vie. J’aime beaucoup la diversité des personnes rencontrées et des situations complexes auxquelles elles doivent faire face au quotidien. Le travail multidisciplinaire avec les autres professionnels de la santé est également essentiel pour moi. L’apport de chacun et l’entraide afin de venir en aide aux patients sont remarquables.

VOTRE HISTORIQUE – CHEMINEMENT DE CARRIÈRE

Encore en tout début de carrière, j’ai eu l’occasion de débuter mon parcours professionnel au CHUM par l’entremise de mon stage final au baccalauréat. Avant de choisir cette profession, j’ai également complété un baccalauréat en psychologie et sociologie qui me permet aujourd’hui d’accroitre mes techniques d’intervention en ciblant de manière plus précise les problématiques vécues par nos patients.

VOS FORCES

Dans l’exercice de mes fonctions de travailleuses sociales, j’ai une facilité à établir rapidement une relation de confiance significative et mettre à l’aise les patients et leurs proches durant leur hospitalisation. J’ai également une grande aisance à intervenir avec des dossiers complexes nécessitant l’implication d’une équipe multidisciplinaire. Je suis également une personne travaillante qui ne recule pas devant les défis.

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHUM

La reconnaissance du rôle clef des travailleurs sociaux au sein des équipes traitantes dans l’orientation post hospitalière des patients est un des éléments d’importance qui m’a amené à choisir le CHUM comme milieu de pratique. Ensuite, par sa vocation d’innovation et d’amélioration des pratiques, nous sommes encouragés à nous perfectionner par de la formation afin d’offrir aux patients et leurs proches le meilleur accompagnement possible. Plus largement, la camaraderie entre collègues est indéniable. Autant au sein du service social que sur les unités de soins, les gens ont du plaisir à travailler et offrent le meilleur d’eux-mêmes aux patients.

VOTRE MODE DE DÉPASSEMENT PERSONNEL

J’ai le sentiment de me dépasser dans mon travail quand je fais une différence concrète dans le quotidien des patients et de leurs proches. J’aime leur faire sentir qu’ils font partie de l’équipe de soins à 100%. Je pense qu’on peut accomplir plus de choses lorsqu’on travaille ensemble.

Travailler comme travailleur(euse) social(e) au CHUM vous intéresse?

Découvrez l'envers du décor

LinkedIn
Share