JUSTINE LAPOINTE

TITRE D’EMPLOI

Technologue en électrophysiologie médicale

CE QU’ELLE AIME DE SON TRAVAIL

C’est un métier qui nous permet d’être polyvalents puisque l’on peut pratiquer plusieurs techniques. Au CHUM, les départements de neurologie et de cardiologie sont séparés pour permettre aux technologues de développer leur expertise. En cardiologie, on pratique les électrocardiogrammes au repos ainsi qu’à l’effort, les échographies du cœur, les échos stress, les installations de holter et MAPA, les vérifications de pace maker et plus encore. En neurologie, on pratique les électroencéphalogrammes, les potentiels évoqués, les électromyogrammes et nous avons aussi ce qu’on appelle un monitoring épilepsie. Dans mon travail, j’aime bien l’autonomie que nous avons. Certes, les médecins ne sont jamais bien loin pour les urgences, mais nous sommes quand même laissés à nous-mêmes dans certaines situations.

HISTORIQUE

Après ma première année de technique, j’ai été embauchée à l’Hôpital Charles-Lemoyne pour effectuer des ECG. Ensuite, j’ai effectué un stage au CHUM, et on m’a offert un remplacement à temps plein au monitoring d’épilepsie. Ça m’a tout de suite attiré et j’ai accepté. Bref, je travaille donc au CHUM comme technologue en électrophysiologie médicale depuis juin 2019.

FORCES

Je crois qu’entant que technologue, je suis polyvalente, autonome et j’ai une bonne capacité d’adaptation.

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHUM

C’est un hôpital avec beaucoup de spécialités et nous avons davantage la chance de rencontrer des cas plus rares et plus difficiles. J’ai été attirée par le CHUM en raison du monitoring d’épilepsie. Le monitoring épilepsie est une unité spécialisée en enregistrement EEG de longue durée pour les patients épileptiques. Les patients y sont admis pour établir un diagnostic d’épilepsie, pour trouver le bon traitement, pour faire une évaluation pré-chirurgicale et non le moindre, pour l’enregistrement d’électrodes intracrâniennes.

DÉPASSEMENT DE SOI

Je suis une femme très active. Je m’entraîne régulièrement. La course et la randonnée en montagne sont des activités que je pratique également. Je me suis mise au vélo de route il y a un an et je joue à la ringuette depuis l’âge de 4 ans. Je ne manque pas une occasion de bouger et je suis toujours partante pour essayer de nouveaux sports. Mon prochain défi sera un triathlon.

Devenir technologue en électrophysiologie médicale au CHUM vous intéresse?

LinkedIn
Share