MARIE-CHRISTINE BERTRAND

TITRE D’EMPLOI

Conseillère en soins infirmiers, Sciences neurologiques

CE QU’ELLE AIME DE SON TRAVAIL

Mon rôle est multidimensionnel, ce qui lui confère un large éventail d’activités et le rend très intéressant. Il consiste principalement à influencer les infirmières et les autres membres de l’équipe soignante afin qu’ils intègrent les meilleures pratiques dans leurs soins auprès des patients. Les défis rencontrés sont multiples, en fonction de la complexité des soins et de l’équipe en place.

HISTORIQUE

Ma carrière en soins infirmiers a débuté au CHUM en 2007, en tant qu’infirmière clinicienne auprès de la clientèle des grands brûlés à l’Hôtel-Dieu. Durant mes cinq premières années de pratique, j’ai développé une passion pour les soins critiques et j’ai commencé à m’impliquer dans la formation continue auprès de mes collègues. J’ai rapidement compris mon intérêt pour les meilleures pratiques, le transfert des connaissances et le leadership clinique, ce qui m’a conduite à un rôle de conseillère en soins infirmiers, que j’exerce en sciences neurologiques depuis près de 10 ans.

FORCES

Mes habiletés de communication auprès des équipes soignantes est l’une de mes forces. J’exerce mon influence avec des valeurs humanistes et en m’appuyant sur un niveau élevé de connaissances scientifiques. Créer un lien de confiance, être disponible et à l’écoute de leur besoin est ma priorité pour offrir un soutien clinique de qualité.

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHUM

Le CHUM m’a d’abord attirée pour les défis cliniques à relever, me permettant d’exercer ma profession auprès d’une clientèle nécessitant des soins spécialisés durant un épisode de soins aigu. Je suis fréquemment appelée à sortir de ma zone de confort, ce qui me permet d’acquérir continuellement de nouvelles compétences en soins infirmiers ainsi que d’autres compétences transversales. Pour arriver à transférer efficacement les connaissances dans la pratique, je dois m’adapter et personnaliser mes interventions à travers une approche humaniste.

La possibilité de mettre continuellement mes connaissances à jour grâce à un accès direct aux diverses ressources scientifiques reconnues est un autre aspect qui a retenu mon attention. Ce qui me pousse à y demeurer est la qualité exceptionnelle de professionnels compétents qui travaillent au sein de l’établissement.

DÉPASSEMENT DE SOI

Accompagner au quotidien les équipes soignantes jusqu’au chevet des patients pour développer leur expertise dans l’action me pousse à leur donner le meilleur de moi-même.

Devenir infirmière clinicienne au CHUM vous intéresse?

Découvrez l'envers du décor

LinkedIn
Share