Nicholas Mondion

Nicholas Mondion

TITRE D’EMPLOI

Technologiste médical
Grappe Optilab Montréal — CHUM, Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal

CE QUE TU AIMES DE TON TRAVAIL

Ce que j’aime et qui me passionne de mon travail, c’est que nous faisons une différence dans le traitement apporté aux patients. Nous sommes des travailleurs de l’ombre, mais 80 % d’un diagnostic est basé sur le travail fait au laboratoire et cela est, pour moi, très valorisant.

HISTORIQUE

J’ai toujours aimé les sciences, depuis mon plus jeune âge quand mes parents m’ont donné un microscope-jouet comme cadeau d’anniversaire. Par la suite, une fameuse série télévisée m’a montré le travail de laboratoire. Alors la technique d’analyse biomédicale m’a immédiatement interpellé. J’ai obtenu mon diplôme du cégep de Saint-Jérôme en 2012. Depuis, je travaille à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Je suis un travailleur de nuit depuis le début de ma carrière, non par obligation, mais par choix. Travailler avec une plus petite équipe, toucher à tous les départements, prendre des décisions et acquérir de l’autonomie, ce sont bien des choses qui me motivent. De plus, je suis une personne-ressource au sein de mon équipe de travail : j’oriente le nouveau personnel de nuit sur le fonctionnement et finalise leur orientation de base. L’avantage de travailler dans un centre de traumatologie m’a permis d’avoir plusieurs opportunités. J’ai d’ailleurs participé en tant que bénévole au Grand Prix du Canada de Formule 1 ayant comme responsabilité la banque de sang à l’hôpital de piste avec l’équipe médicale.

FORCES

Je suis une personne extrêmement enthousiaste. Je soutiens mon équipe de travail lors de situations d’urgence à travers une atmosphère de travail agréable. De plus, je donne toujours le meilleur de moi-même pour accomplir le travail demandé. Je suis une personne avec beaucoup d’entregent, et j’aime énormément enseigner et transmettre mes connaissances. Autonomie et discipline sont deux valeurs qui sont importantes à mes yeux.

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHUM

D’origine pré-Optilab, j’étais un travailleur de l’Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal. Toutefois, j’aime bien savoir que maintenant je suis un employé du CHUM. L’équipe médicale qui est affiliée avec ce centre est impressionnante. Elle est toujours à la recherche de nouvelles technologies pour améliorer les services rendus aux patients et de nouveaux traitements pour les maladies.

DÉPASSEMENT DE SOI

Autonomie et discipline sont les deux traits de caractère que j’ai développés avec le temps et qui me rapportent le plus de satisfaction dans mon travail. À travailler dans un centre de traumatologie, on ne sait jamais quand les choses vont déraper. Alors j’ai développé un principe que j’aime bien, appelé « Quand tu es à l’heure, tu es en retard ». En effet, j’essaie toujours de prévoir les choses. Que ce soit de remplir l’inventaire de ma banque de sang pour ne pas manquer de produits lors d’un PTM (…) ou de m’assurer qu’il y a assez de réactifs à bord de mon appareillage de biochimie, j’aime savoir que j’ai le plein contrôle de n’importe quelle situation qui peut survenir au laboratoire.

Travailler comme technologiste médical au CHUM vous intéresse?

Découvrez l'envers du décor

LinkedIn
Share